L’ONU, bête sauvage

L’ONU, bête sauvage

Témoins de Jéhovah - ONU bête sauvage
Illustration des Témoins de Jéhovah

Les Témoins de Jéhovah identifient L’ONU comme étant “La bête de couleur écarlate” décrite dans Révélation chapitre 17.

Et dans la puissance de l’esprit, il m’a transporté jusque dans un désert. Et j’ai vu une femme assise sur une bête sauvage de couleur écarlate qui était pleine de noms blasphématoires et qui avait sept têtes et dix cornes. […] Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitutionSur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.

Révélation 17:2-5

Vous pouvez voir sur ce lien comment l’organisation justifie cela :

Site des Témoins de Jéhovah- Article sur L’ONU

La bête sauvage représente les gouvernements et le système politique mondial. La prostituée représente l’ensemble des fausses religions qui se vouent à la prostitution spirituelle. En étant assise sur la bête, la religion influence donc celle-ci.

Jéhovah détruira ces entités lors du jugement dernier.

Pour en savoir plus

Extrait d’une revue des Témoins de Jéhovah concernant l’ONU et les religions

Vous pouvez voir sur ce lien les passages suivants :

La bête de couleur écarlate est l’organisme de paix international actuellement connu sous le nom de Nations unies. Les dix cornes représentent le nombre complet des dirigeants de la terre, groupés au sein de cette organisation […]

Dès lors, la prostituée, l’empire mondial de la fausse religion, commença à se montrer sous son vrai jour à ses amants, les chefs politiques du monde […]

Les représentants et les fonctionnaires qui servent aux Nations unies sont de différentes religions ; parmi eux il y a des bouddhistes, des mahométans, etc., sans compter ceux qui appartiennent à diverses sectes de la chrétienté. […]

Que dire de ceux qui servent Jéhovah Dieu en qualité de témoins chrétiens ? Ils proclament actuellement les jugements qui vont frapper Babylone, afin d’offrir à toutes les personnes qui sont encore au milieu d’elle l’occasion d’échapper à la terrible destruction qui l’attend

Tour de garde 15 juillet 1968 des Témoins de Jéhovah

Enregistrement de l’organisation en tant qu’ONG auprès de l’ONU en 1991

L’organisation des Témoins de Jéhovah s’est enregistrée comme organisation non gouvernementale en 1991 auprès de l’ONU. Ce n’est qu’en 2001, et suite à une parution dans le journal anglais “The Guardian”, faisant ressortir l’hypocrisie de l’organisation, qu’ils ont dû se désenregistrer.

L’article en question est disponible ici : The Guardian – 2001


Continuer avec la polémique de l’affaire Walsh

Partager