Gérer une problématique religieuse avec les Témoins de Jéhovah et trouver de l’aide

⚠ Quelle que soit votre situation en rapport avec les Témoins de Jéhovah, vous devez être très prudent dans vos prochaines actions. Dans le pire des scénarios, vous pourriez perdre famille, mari, femme, enfants, amis et même un toit. L’organisation des Témoins de Jéhovah est régulièrement accusée de dérives et est parfois qualifiée de secte, entre autres, à cause des conséquences qu’implique une remise en question de la Watchtower. Le témoignage des victimes est donc à prendre en considération pour mesurer le risque associé à toute démarche.

J’ai besoin d’une aide urgente

L’État dans lequel vous habitez offre potentiellement un service, des ressources, des médiateurs et un réseau de professionnels pour vous accompagner dans une problématique religieuse. C’est notamment le cas pour la Suisse et la France. Assurez-vous de vous adresser à une institution reconnue et laïque afin de vous protéger et d’obtenir le meilleur accompagnement possible.

  • Pour la Suisse romande, vous pouvez contacter le pôle Rhizome, qui est mandaté par l’État de Genève, Vaud et Valais et qui vous fournira un accompagnement anonymeconfidentiel et neutre pour vous aider dans votre situation. Le Centre intercantonal d’information sur les croyances donne des renseignements sur différents thèmes.
  • Pour la Suisse alémanique, vous pouvez vous adresser à Info Sekta.
  • Pour la France, l’organisme officiel, et disposant d’importantes ressources, est l’UNADFI. Vous pouvez aussi vous adresser au GEMPPI.
  • Pour la Belgique, la principale association d’aide aux victimes est l’Aviso (appels au 107). Vous pouvez aussi vous adresser à CheCoPa. Le CIAOSN donne des renseignements sur différents thèmes.

Se demander si les Témoins de Jéhovah sont la seule vraie religion peut conduire à un état d’anxiété et à la dépression, voire à des pensées suicidaires. Si vous éprouvez de telles émotions, vous devriez demander de l’aide immédiatement. Il existe de nombreuses ressources gratuites que vous pouvez appeler pour obtenir une aide confidentielle.

Je me pose des questions sur la Vérité

Il n’est pas évident de remettre en question sa foi. Cela demande beaucoup de courage, d’effort et une grande force mentale. De plus, il est difficile lorsque nous effectuons des recherches sur internet à propos des Témoins de Jéhovah, de discerner le vrai du faux, les exagérations, de démêler l’idéologie des faits, de faire la différence entre un fait divers et une problématique institutionnelle et de comprendre pourquoi certains dissidents sont très « agressifs », « railleurs » ou même « simplistes » dans leurs propos. Il y a aussi énormément d’informations à assimiler, alors que nous avons été conditionné pour condamner et avoir peur de tout ce qui est négatif à propos de la Watchtower.

Pour ma part, j’ai commencé ma quête en lisant le livre Crise de conscience de Raymond Franz, ancien dirigeant et membre du Collège Central des Témoins de Jéhovah. Je me suis dit « voilà une source de qualité », un « insider » de premier choix, crédible, qui expose son point de vue ainsi que la Watchtower, avec beaucoup d’humilité et sans agressivité. En parallèle, j’ai lu des livres sur la manipulation mentale, qui ne ciblent pas les Témoins, comme Protégez-vous contre les sectes, de Steven Hassan. Sortant petit à petit du conditionnement, j’ai pu par la suite étudier d’autres sources d’informations, de façon plus éclairée.

Voici quelques recommandations :

  • N’ayez pas honte de remettre en question la Watchtower. Remettre en question une Société Américaine n’a aucun rapport avec votre foi chrétienne. Un tel concept n’existe pas dans la Bible. Retenez les paroles de 1 Thessaloniciens 5:21
  • Continuez vos recherches, focalisez-vous sur les thèmes qui vous touchent, concentrez-vous sur des faits, ayez votre propre raisonnement et conclusion sur les différents sujets 
  • Ne vous laissez pas influencer par vos émotions, qui agissent en tant que bloqueurs psychologiques, mais prenez-les en compte à bon escient
  • Ne partagez pas vos doutes avec votre entourage Témoins de Jéhovah, car remettre en question la Watchtower est un sujet sensible qui vous expose à beaucoup de risques
  • Vous pouvez aussi discuter anonymement sur les réseaux sociaux afin de partager vos doutes, de comprendre le raisonnement des anciens membres, et pour obtenir des conseils avisés en fonction de votre situation

Je vous recommande aussi de lire la section Je viens de me réveiller et je prépare ma sortie, dont la plupart des conseils s’appliquent aussi à des personnes qui sont dans cette phase de remise en question.

Par ailleurs, il existe quelques flyers et brochures destinées aux adeptes se posant des questions :

Pour information, Le terme employé pour définir une personne qui passe par cette phase est PIMQ, qui veut dire « Physically In Mentally Questionning », personne commençant à se remettre en question, mais étant toujours active dans l’organisation.

Je viens de me réveiller et je prépare ma sortie

Que faire si vous êtes Témoin de Jéhovah et que vous venez de vous « réveiller » ? Tout d’abord, gardez votre calme et évitez de réagir de façon émotionnelle. Vous avez probablement autour de vous de la famille, des amis, et des gens qui croient fermement détenir la vérité, et qui seront très probablement hermétiques à toute discussion concernant la remise en question de leur foi. Il est en effet très difficile de « réveiller » les autres et vous allez très vite avoir des problèmes. S’il n’y a pas déjà un doute déjà existant, c’est quasi-mission impossible de raisonner avec un Témoin de Jéhovah à cause de l’endoctrinement. Les gens auront tendance aussi à intensifier les actions de leur foi afin de se convaincre qu’ils sont dans le vrai lorsqu’ils sont remis en question. Vous pourriez aussi vous retrouver dans une situation très compliquée, suite à une dénonciation de votre comportement. Et les conversations finiront très probablement autour des arguments suivants :

  • Le collège central n’est pas parfait
  • Les autres religions ne sont pas « meilleures »
  • Satan essaie de vous dévier de la vérité en vous faisant douter
  • Il ne faut pas croire tout ce qu’il y a sur Internet
  • Vous devriez vous confier à tel ancien pour dissiper vos doutes
  • Ou vous pouvez finir aussi dans des discussions subjectives sur des interprétations bibliques

Envisager d’aider un proche à sortir du groupe, devrait donc être réalisé seulement à la suite d’une importante préparation.

Les pages suivantes vous aideront à préparer au mieux votre sortie du groupe.

Plan pour sortir des Témoins de Jéhovah

Vous êtes-vous récemment rendu compte que ce qu’enseignent les Témoins de Jéhovah n’est pas « la vérité » ? Avez-vous appris que …
Guide de sortie des Témoins de Jéhovah

Guide de sortie

Comment quitter les Témoins de Jéhovah ? Si vous lisez ces lignes, vous avez sans doute des raisons d’envisager de …

Pour information, Le terme employé pour définir une personne qui passe par cette phase est PIMO, qui veut dire « Physically In Mentally Out », personne qui est physiquement dans l’organisation, mais mentallement dehors.

J’ai besoin de conseils avisés

Les communautés d’ex-Témoins de Jéhovah du monde entier vous permettront d’obtenir des conseils avisés et de bénéficier de l’expérience de personnes passant par les mêmes difficultés que vous. Si vous parlez anglais, je vous recommande de vous adresser à la communauté Reddit des Ex-Témoins de Jéhovah, qui est de loin la plus grande et variée. Sinon, vous pouvez discuter avec la communauté Facebook publique francophone des Ex-Témoins de Jéhovah ou encore la communauté Facebook privée Suisse des Ex-Témoins de Jéhovah. Il est recommandé de ne pas dévoiler votre identité sur les réseaux sociaux si vous êtes Témoin de Jéhovah, afin d’éviter une éventuelle exclusion, car ceux-ci sont surveillés par la Watchtower.

Où irais-je si je quitte les Témoins de Jéhovah ?

La question « où irais-je ? » est l’une des premières questions que l’on se pose ou à laquelle on est confronté lorsque notre croyance est remise en question. Elle détourne l’attention de la question principale qui est de savoir si la Watchtower enseigne la Vérité. L’article suivant traite du concept erroné d’une seule et véritable organisation ainsi que des différentes orientations prises par les anciens Témoins de Jéhovah lorsqu’ils quittent la Watchtower.

Où irais-je si je quitte les Témoins de Jéhovah ?

À long terme, il est beaucoup plus dangereux d’adhérer à l’illusion que de faire face à la réalité. Le physicien …

Je suis inquiet car une connaissance a débuté une étude avec les Témoins de Jéhovah et j’aimerais l’aider

Lorsqu’une personne débute une étude avec les Témoins de Jéhovah, Il est encore relativement facile de pouvoir raisonner avec elle. Cela devient extrêmement difficle avec le temps, à cause d’un endoctrinement progressif et de barrières psychologiques qui s’installeront au fur et à mesure de l’étude. Ne perdez pas donc pas de temps, et préparez-vous à aborder des sujets avec cette personne, qui seront susceptibles de l’aider à remettre en question son envie de rejoindre le groupe.

La page suivante vous donne une vision globale du groupe, et vous aidera à identifier des domaines de discussion et de réflexion.

En bref : Qui sont les Témoins de Jéhovah ?

Télécharger la brochure PDF Qui sont les Témoins de Jéhovah ? Avant-propos Cet article, réalisé par un ex-membre des Témoins …

La page Questions à poser à un Témoin de Jéhovah est aussi très utile.

Questions à poser à un Témoin de Jéhovah

Cet article était à l’origine destiné aux personnes étudiant avec les Témoins de Jéhovah. Il énumère des sujets de discussion …

Vous devez avoir une approche douce et socratique pour encourager la personne à se remettre en question et à faire ses propres recherches. Trouver des thèmes importants pour cette personne est aussi essentiel.

Si votre connaissance aborde un des sujets polémiques avec les Témoins de Jéhovah qui lui font l’étude, la réaction sera l’une des suivantes:

  • Ils se braqueront
  • Ils botteront en touche et reviendront plus tard, éventuellement accompagné d’un témoin plus expérimenté
  • Ils diront qu’il s’agit de mensonges ou que Satan est derrière ces attaques
  • Ils refuseront d’analyser les sources (car l’organisation leur interdit l’accès aux sources négatives)
  • Ils encourageront l’étudiant à rechercher la « vraie » information sur le site jw.org

Le fait d’utiliser des références qui proviennent de la propre litérature des Témoins de Jéhovah, ou encore de s’appuyer sur des sources fiables, commes par exemple des enquêtes gouvernementales, peut s’avérer très utile pour convaincre votre interlocuteur.

Je vous encourage aussi à lire la section J’aimerais aider un Témoin de Jéhovah à quitter son organisation, qui s’applique particulièrement à une personne ayant entamé depuis longtemps une étude avec les Témoins de Jéhovah, mais qui est aussi très utile pour discuter avec une personne nouvellement intéressée.

J’aimerais aider un Témoin de Jéhovah à quitter son organisation

Vouloir aider un Témoin de Jéhovah à quitter son organisation est un vœu pieux, mais est également un exercice extrêmement difficile, long et périlleux. Des barrières psychologiques s’activeront et vous pourriez être rapidement labellisé ennemi de Dieu. Soyez donc prudent lors de cette démarche. Votre but est en fin de compte d’aider votre interlocuteur à retrouver sa capacité de raisonnement et de discernement en ce qui concerne sa religion, un pilier de sa vie. Pour cela, vous devrez identifier des sujets qui résonneront chez celui-ci. Cela demande beaucoup de préparation. Les Témoins de Jéhovah ont prévu la parade sur tous les sujets polémiques et les adeptes se contenteront souvent des quelques lignes évasives du site jw.org ou attribueront à Satan la critique pour se rassurer. Si vous êtes vous-même Témoin de Jéhovah, vous devez d’abord assurer votre propre sécurité en ayant un plan concret avant d’entamer une telle démarche. Vous devrez être aussi une personne exemplaire pendant cette période. Les pages suivantes vous donnent des conseils utiles autour de cette démarche.

Par ailleurs, il existe des brochures, stickers et flyers qui peuvent vous aider en fonction de votre intention.

Une personne de mon entourage refuse la transfusion sanguine, que puis-je faire ?

Il est très inquiétant, et alarmant, qu’une personne refuse un traitement médical vital pour lui-même, pour un proche ou pour son enfant afin de respecter une croyance. Différents mouvements religieux poussent ainsi leurs adeptes au sacrifice ultime en établissant des lois divines autour de traitements médicaux qui sauvent des vies. Cependant, il s’agit d’un domaine qui est sous la responsabilité des instances médicales et surtout judiciaires, qui doivent tenir compte de la volonté et de la croyance du patient, mais aussi des circonstances. Elles doivent, notamment, s’assurer de la capacité de discernement et de raisonnement de celui-ci. C’est un exercice difficile, qui implique d’une part de la connaissance dans le domaine des mouvements à haute emprise, mais tout en tenant en compte du respect des droits de l’homme et de la liberté individuelle. De votre côté, vous pouvez vous préparer à discuter avec les parties concernées, en étudiant tous les aspects de la doctrine du sang chez les Témoins de Jéhovah, afin de mettre toutes les chances de votre côté. Vous devrez aussi tenir compte qu’il est extrêmement difficile de raisonner avec un Témoin de Jéhovah à cause de l’endoctrinement. Il faut donc aborder le sujet en faisant attention à l’aspect émotionnel et avoir un dialogue socratique pour ne pas braquer la personne. Vous pouvez aussi vous adresser à des associations qui disposent d’une expérience et d’un réseau dans ce domaine afin de vous soutenir dans vos démarches.

La page suivante explique en détail la doctrine du sang.

Je vis une relation amoureuse compliquée avec un Témoin de Jéhovah

Beaucoup de gens se posent des questions autour de leur relation amoureuse avec un Témoin de Jéhovah. Celles-ci tournent généralement autour des points clés suivants :

  • Quel est le danger ?
  • Est-il possible de les convaincre qu’il s’agit d’une secte ?
  • Comment les aider à résoudre une série de problèmes personnels – OU :
  • Pourquoi ont-ils soudainement coupé les ponts ?

L’article suivant développe le sujet et donne quelques recommandations.

De plus, des institutions comme le Pôle Rhizome en Suisse peuvent vous accompagner et agir en tant que médiateur de votre situation.

J’aimerais comprendre les mécanismes de l’endoctrinement et de la manipulation

La page « L’utilisation de la peur et du contrôle par la Watchtower », explique de manière détaillée comment la Watchtower utilise des moyens coercitifs pour manipuler et contrôler ses membres, en reprenant notamment les différentes études sur le sujet du contrôle et en les appliquant aux Témoins de Jéhovah. De plus, dans l’article « Endoctrinement et radicalisation », je tente d’expliquer les mécanismes qui permettent d’endoctriner et de manipuler un Témoin de Jéhovah et qui amènent à des situations extrêmes. La page « Dissonance cognitive chez les Témoins de Jéhovah » reprend quant-à-elle la théorie de Festinger sur la dissonance cognitive et l’applique à la Watchtower.

L’utilisation de la peur et du contrôle par la Watchtower

Introduction Les Témoins de Jéhovah ne sont pas considérés comme faisant partie du courant chrétien dominant et sont souvent qualifiés …

La dissonance cognitive chez les Témoins de Jéhovah

Avant-propos Ce qui suit est un extrait de « Quand les prophéties échouent ; perspective sociologique sur les attentes déçues au …

J’aimerais savoir comment identifier une secte ou un environnement de contrôle

Dans la page suivante, vous trouverez la définition de ce qui caractérise un environnement de contrôle, selon le modèle modèle B·I·T·E du Docteur Steven Hassan, ainsi que les ressources en rapport concernant les Témoins de Jéhovah.

Je recherche un thérapeute

Si possible, trouvez un thérapeute agréé, qui a de l’expérience dans le domaine des traumatismes religieux ou ayant déjà travaillé avec des personnes qui ont quitté des mouvements à haute emprise. Les institutions citées précédemment vous orienteront vers un thérapeute qualifié dans ce domaine. Pour la Suisse, les thérapeutes agréés possèdent le titre FSP et sont référencés sur le site officiel psychologie.ch.

Livres intéressants

Si vous comprenez l’anglais, je vous recommande de lire le livre de Steven Hassan, qui explique comment faire sortir les proches de sectes.

Freedom of mind – Helping Loved Ones Leave Controlling People, Cults, and Beliefs

Son premier livre, Protégez-vous contre les sectes, traduit en français, est disponible ici.

Partager

Contenu en rapport