L’application mobile des Témoins de Jéhovah JW Library bannie en Russie

JW Library application mobile dans le Play Store
Application JW Library dans le Play Store

Un tribunal russe a interdit le téléchargement de l’application JW Library. L’agence de surveillance russe a en effet souligné dans un procès, que cette application, disponible sur Google Play et Apple Store est utilisée pour la diffusion massive de médias extrémistes.

Cette application contient entre autres une traduction de la bible faite par les Témoins, des livres et des brochures ainsi qu’un programme d’étude pour les adeptes.

L’oppression d’un gouvernement envers une religion et in fine envers la liberté des croyances est un sujet délicat. D’autant plus quand celui-ci est déjà critiqué pour ses agissements dans le domaine politique. De plus, ce genre d’actions a pour effet de renforcer la conviction des opprimés sur leur foi, leur sentiment de persécution et l’accomplissement de leurs prédictions.

L’agence de surveillance parle de la diffusion de médias “extrémistes”. À quoi celle-ci se réfère-t-elle ? Prenons les extraits suivants disponibles dans cette application :

Pourquoi ostraciser quelqu’un est une disposition pleine d’amour

Lien de la version web de JW Library

  • Note 1 : On peut être excommunié entre autres parce qu’on décide de ne plus être Témoin de Jéhovah ou parce qu’on ne s’est pas soumis à une des règles de l’organisation.
  • Note 2 : Cela implique donc pour la personne excommuniée de perdre tout lien avec sa famille et ses amis

Les apostats (quiconque critique l’organisation) sont des malades mentaux qu’il faut éviter comme la peste

Lien vers la version web de JW Library

Note : J’ai personnellement été traité de malade mental en essayant d’expliquer par des faits les problèmes qui existent au sein de l’organisation des Témoins de Jéhovah. Toute remise en question de l’organisation est absolument impossible.

Toutes les religions (chrétiens, catholiques, musulmans, juifs, etc.) sont des prostituées spirituelles et seront détruites par Dieu

Lien vers la version web de JW Library

Conclusion

Pour les Témoins de Jéhovah ces textes sont tout à fait censés, car ils sont dans l’organisation du Dieu tout-puissant et qu’il faut se préserver de ce monde. Ils voient le monde en “noir” et en “blanc”, en “nous” contre “les autres”. Il n’y a pas de zone grise. Soit on est dans l’organisation Watchtower et donc avec Dieu, soit-on n’y est pas. Et quand on y pense, c’est exactement le même principe pour tout mouvement extrémiste. Alors, qu’en pensez-vous ? Où doit s’arrêter la liberté de croyance et d’expression ? Faut-il laisser ce genre de média se diffuser et laisser faire cela au nom de la liberté ? Comment un Témoin réagirait-il envers un autre mouvement religieux qui ne porterait pas le nom de “Jéhovah” ou “Watchtower” et qui diffuserait des contenus similaires ?

Source:

Interfax-Religion

Partager