Real Life de Fifth, rappeur et Ex-Témoin de Jéhovah

Fifth, rappeur et ancien Témoin de Jéhovah, a lancé son clip “Real Life” dont le début rappelle fortement une vidéo des Témoins de Jéhovah. Celle-ci encourage les adeptes à n’avoir plus aucun contact avec leur fille, si celle-ci ne revient pas à “la vérité”. Donc à leur organisation. Dans son clip, on le voit aussi suivre une thérapie après avoir quitté cette organisation et à cause des séquelles qu’elle laisse derrière elle. Je vous laisse donc découvrir son clip, qui donne une autre perspective à cette forme cruelle de coercition (chantage affectif) employée par les Témoins de Jéhovah : l’ostracisme :

Fifth donne aussi son témoignage dans l’excellent reportage de Leah Remini sur les Témoins de Jéhovah. Voir ici pour en savoir plus.

Real Life / La vraie vie, paroles traduites :

Mon père n’a toujours pas rencontré mon fils,
et ils ont le même nom, cette merde pèse une tonne,
Mon petit garçon et ma mère ont la même date de naissance.
Je ne souhaite ça à personne, c’est le pire des destins,

Tout droit sorti de la baie, c’est le lieu de naissance,
Un ordinateur portable et un micro, c’est mon lieu de travail,
Ils ont pensé qu’on avait dû mal compter.
Parce que maintenant ils voient que la cinquième place est la première.

Des jeux de mots hors de la chaîne, la joie vient de toute cette douleur
Je vole haut et je ne descendrai jamais de cet avion.
Un pionnier de la baie, appelez-moi Dolla Dame
Sur une autre merde, car la vie ne vaut pas la peine si nous sommes tous pareils.

Je referais tout ça, regarde ce que j’ai gagné.
Vous pensiez que c’était un jeu, je leur ai dit que je ne suis pas un joueur.
J’essaie de montrer une autre voie, de vivre selon mes propres termes.
Et oui, j’ai la volonté de suivre la route, quelle qu’elle soit.

Refrain :

C’est plus que de la musique, c’est la vraie vie,
Je vis ma propre vérité, tu sais ce que ça fait ?
Je vis ma propre vérité, tu sais ce que ça fait ?
Sous pression, je ne plie jamais, je ne casse jamais,

Suite :

Je me réveille toujours avec des sueurs froides
Rêvant du passé, je ne l’ai pas encore laissé partir,
Je me tue à la tâche chaque jour parce que je n’ai pas encore atteint tous mes objectifs,
Destination grandeur, je pouvais le sentir dans mon âme, yup,

Mon frère va avoir 30 ans, je ne l’ai pas vu depuis longtemps.
Ma soeur traque ma grand-mère, donc je sais qu’elle a entendu les chansons.
Je viens d’avoir un appel de mes potes, il m’a dit “Cinquième, t’es super fort”.
Et ils n’arrêtent pas d’appeler sur ma ligne et de dire “mon frère, tu n’avais pas tort”.

J’ai sorti la chanson Cost of Doin’ Business, cette merde était plus qu’une chanson,
Ça leur a donné de la force et leur a fait savoir qu’ils pouvaient s’en sortir seuls.
Quand tu fais face à toute la folie mais que tu te débrouilles quand même
Quand tout le monde vous laisse en plan mais que vous restez debout

Quand abandonner est très facile, mais que tu continues à le faire,
Et maintenant ils parlent de ton album comme si c’était illmatique.
Accepter mon passé, en sachant qu’il a causé de gros dégâts
Parce que tu ne pourras jamais voler tant que tu n’auras pas réclamé tes bagages.

Partager

Contenu en rapport