Les Témoins de Jéhovah sur le point de perdre leur statut d’organisme de bienfaisance en Australie

Mise à jour du 10 septembre 2021

Revirement de situation et bonne nouvelle pour la reconnaissance envers les victimes d’abus sexuels: Les Témoins de Jéhovah acceptent finalement le programme de redressement Australien sur la gestion de la pédophilie.

Voir ici pour plus de détails.

Les victimes peuvent donc demander réparation et compensation à la Watchtower via ce site et cette page du gouvernement Australien sans devoir passer par un procès long et fastidieux.

30 octobre 2020

Les Témoins de Jéhovah sont sur le point de perdre leur statut d’organisme de bienfaisance en Australie. Avec cela ils perdront aussi leurs avantages fiscaux. Ils ont en effet refusé d’adhérer au programme national de redressement sur la gestion de la pédophilie. Ils avaient comme ultime délai le 31 décembre 2020. Il y a environ 450 organismes qui ont rejoint le programme sauf 3 dont les Témoins de Jéhovah. Et ceci malgré un dossier lourd avec plus de 1006 cas de pédophilie non reporté aux autorités australiennes. Dans celui-ci, nous trouvons entre autres des témoignages de victimes, d’anciens (poste à responsabilité) et une audition scandaleuse d’un membre du collège central et dirigeant de l’organisation, Geoffrey Jackson. Ils ont déclaré ne pas avoir adhéré “‘parce qu’ils n’avaient pas les structures institutionnelles qui entraînent la séparation des enfants de leurs parents, tels que les groupes de jeunes, les chorales, les écoles et les hôpitaux”. Les preuves et les témoignages accablants concernant la gestion interne de la pédophilie sont accessibles facilement sur internet. Les directives de l’organisation pour cacher les cas de pédophilie sont inadmissibles. Vous trouverez plus de détails concernant la gestion de la pédophilie dans ma page dédiée à ce sujet.

Sources australiennes :

Partager

Contenu en rapport