Les réformes en cours des Témoins de Jéhovah pour survivre

Dernière mise à jour le 20 mars 2024

Les Témoins de Jéhovah se retrouvent confrontés à une série de défis qui remettent en question leur doctrine, leur position et leur pertinence dans notre société moderne. Ainsi, face à une pression grandissante, aussi bien en matière de justice, de reportages, de statistiques décevantes ainsi qu’une dissidence de plus en plus omniprésente, ils se doivent de réagir et de s’adapter.

Ainsi, la fin de la saisie des heures de prédication, annoncée le 7 octobre 2023, a amorcé le début d’une grande réforme. S’en est suivi l’autorisation du port de la barbe, en décembre 2023, qui était pourtant réprouvée depuis plus d’un siècle. Ce début d’opération séduction n’est pas passé inaperçu au sein des communautés des Ex-Témoins de Jéhovah, qui n’ont pas tardé à spéculer sur les prochaines doctrines qui devaient tomber.

Et cela n’a pas manqué. En mars 2024, quelques semaines après la perte du procès contre la Norvège, c’est autour de plusieurs autres doctrines d’être revues, avec un code vestimentaire plus relax, mais aussi avec quelques réformes, timides, par rapport à la gestion des transgresseurs ainsi que des personnes exclues (excommuniées), avec un focus sur le traitement des jeunes, sujets qui sont au cœur du procès face à la Norvège.

Ces réformes sont pour le moins déroutantes pour les adeptes. Elles vont jusqu’à remettre en question l’identité et la reconnaissance publique d’un Témoin de Jéhovah. Elles amènent aussi à des nouvelles questions et absurdités quant à l’application des nouvelles règles, comme ce fut le cas avec l’acceptation des fractions de sang, autorisées à partir de 1982.

Mais elles font également sourire, lorsque l’on regarde cela d’un point de vue extérieur, par exemple concernant les femmes qui sont enfin « autorisées » à porter un pantalon sous « certaines » conditions, ou encore avec les barbes, qui apparaissent maintenant même dans les télédiffusions des dirigeants de l’organisation.

D’autres mouvements religieux ont vécu aussi ce genre de réformes, et cela a abouti à des schismes, entre adeptes conservateurs et non conservateurs. Qu’en sera-t-il pour les Témoins de Jéhovah ? Vont-ils se diviser entre progressistes et traditionalistes ? Vont-ils finir par se « normaliser », en abandonnant des pratiques telles que l’exclusion sociale, le refus de traitements médicaux, ou encore l’annonce d’une fin du monde imminente ? Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, mais l’année 2024 nous réserve certainement encore beaucoup de surprises.

Cet article sera régulièrement mis à jour avec les changements à venir.

Les réformes clés récentes

Mars 2024

Gestion des transgresseurs et des excommuniés

Quelques semaines après la perte du procès face à la Norvège, les Témoins de Jéhovah annoncent des changements concernant le traitement des personnes commettant des fautes graves
– Si un mineur baptisé commet une faute grave, il ne devra plus s’entretenir seul face à un comité d’anciens, mais pourra être accompagné par ses parents lors des différents comités
– Le transgresseur non repentant doit toujours être exclu
– Un comité d’anciens pourra s’entretenir régulièrement (une fois tous les x mois) avec un exclu afin de le faire revenir à l’organisation de Jéhovah, et cela même s’il est exclu depuis de nombreuses années
– Un exclu ne doit malgré tout pas être fréquenté
– Les adeptes sont dorénavant autorisés de communiquer avec un excommunié, mais uniquement pour le faire revenir à l’organisation
– Il est dorénavant possible d’adresser une « brève salutation » à une personne exclue qui assiste à une réunion
– Le contact avec des apostats (toute personne ouvertement opposée à l’organisation) reste strictement interdit à tous les adeptes


Voir Point d’actualité n°2 2024 du collège central

Mars 2024

Nouveau code vestimentaire

Les femmes sont autorisées à porter un pantalon « modeste » en prédication et pour assister aux réunions. Il en va de même pour les hommes qui n’ont plus besoin de porter une cravate. Le code vestimentaire traditionnel reste malgré tout obligatoire lors des participations ou visites du Béthel. Voir l’article Code vestimentaire et le Point d’actualité n°2 2024 du Collège Central

Décembre 2023

Port de la Barbe

Les Témoins de de Jéhovah sont autorisés à porter la barbe. Voir la doctrine de la barbe pour comprendre l’historique de cette doctrine.

Novembre 2023

Nouvelles lumières présentées lors de l’assemble régionale de 2023

Les personnes mortes lors du déluge, lors de la destruction de Sodome et Gomorrhe et les personnes se repentant à la dernière minute peuvent finalement bénéficier de la miséricorde de Jéhovah (et de son organisation). Voir le sujet salut réservé aux Témoins de Jéhovah ainsi que le point d’actualité n°2 2024 du collège central

Octobre 2023

Rapport d’activité de prédication

Les Témoins de Jéhovah ne doivent plus reporter les heures d’activités ni d’autres statistiques détaillées. Voir cette actualité ici.

Partager

Contenu en rapport