Transfusions de sang

Le refus des transfusions de sang

Témoins de Jéhovah - Transfusions de sang

Les Témoins de Jéhovah affirment que la bible interdit les transfusions de sang. Ils sont prêts à prendre le risque de mourir et laisser mourir leurs enfants en refusant les transfusions. Des drames se sont déjà produits, mais il vaut mieux mourir en restant fidèle à Jéhovah, que de vivre en ayant accepté une transfusion. Ils présentent en effet fièrement de jeunes enfants martyrs. Ils poussent aussi à l’utilisation de techniques modernes pour substituer les transfusions. Il est de plus en plus difficile pour un Témoin de Jéhovah, d’être pris en charge par des hôpitaux et cliniques privées y compris pour des accouchements, de peur de la prise de risque liée à ce positionnement.

Pour en savoir plus

Directives des Témoins de Jéhovah sur les transfusions de sang

Le site des Témoins de Jéhovah explique notamment ici ce qu’ils refusent et pourquoi. Je cite une partie de l’article :

Les Témoins de Jéhovah croient que la transfusion de sang allo génique (c’est-à-dire de sang total, de globules rouges, de globules blancs, de plaquettes ou de plasma) et le prélèvement préopératoire de sang autologue pour une injection ultérieure (transfusion autologue différée, ou TAD) sont interdits par plusieurs passages bibliques.

Et cela en référence notamment à ce passage biblique :

Mais qu’on leur écrive de s’abstenir des souillures des idoles, de l’impudicité, des animaux étouffés et du sang.

Actes 15:20

Le Comité de Liaison Hospitaliers des Témoins de Jéhovah

L’organisation des Témoins de Jéhovah forme des membres et constitue des Comités de Liaison Hospitaliers (CLH) afin de s’assurer que leurs compagnons de foi respectent la “volonté” de Dieu concernant les transfusions sanguines en les accompagnant dans les hôpitaux. Dans la vidéo ci-dessous sous-titrée en français, Lloyd Evans explique tous les tenants et aboutissants concernant les transfusions sanguines pour un Témoin de Jéhovah. Il adresse cette vidéo d’abord aux professionnels de la santé.

Voici quelques points importants de la vidéo:

  1. Peut-on parler de choix personnel du patient si celui-ci doit: 1. Suivre les directives de l’organisation en ayant en permanence une carte sur lui de “refus de sang” fournie par celle-ci. 2. Indiquer les directives de l’organisation à l’hôpital à l’avance 3. Se faire accompagner par un comité qui s’assurera du suivi de ces dispositions. 4. Être excommunié et ostracisé s’il accepte une transfusion
  2. le comité se garde bien de dire aux professionnels de la santé qu’un Témoin de Jéhovah qui accepte une transfusion de sang est passible d’une excommunication, d’ostracisme et donc de perdre tout lien y compris avec sa propre famille pour avoir “désobéi” à Dieu. L’organisation donne en effet des directives claires dans le livre à destination des “anciens” de chaque congrégation Prenez soin du troupeau de Dieu (télécharger ici). Parmi celles-ci, il y a entre autres l’annonce publique que la personne n’est plus Témoin de Jéhovah pour avoir accepté une transfusion de sang.
  3. Lloyd Evans mentionne le cas Eloïse Dupuis, femme enceinte Témoin de Jéhovah qui est décédée en fin de grossesse suite à des complications et pour avoir refusé une transfusion.
  4. La vidéo propagande de l’organisation qui présente fièrement un enfant martyr, décédé pour avoir refusé une transfusion sanguine y est aussi présentée

Il faut souligner que l’organisation, le CLH et les victimes ne se positionnent pas ainsi dans un but “malsain”. Mais donc dans l’idée qu’il s’agit réellement d’une volonté de Dieu, donnée à travers l’organisation qu’il a choisie.

Directives dans le livre Prenez soin du troupeau de Dieu

Le livre des Témoins de Jéhovah Prenez soin du troupeau de Dieu (télécharger ici), page 170, chapitre 18, paragraphe 3 donne les directives suivantes à appliquer si un membre accepte une transfusion :

Si une personne accepte volontairement une transfusion sanguine, peut-être parce qu’elle subit une pression extrême, un comité (qui ne sera pas un comité de discipline religieuse) recueillera les faits et déterminera son état d’esprit. Si elle se repent, il lui apportera une aide spirituelle dans l’esprit de Galates 6:1 et de Jude 22, 23.

En raison de sa faiblesse spirituelle, elle ne remplira plus pendant quelque temps les conditions requises pour recevoir des attributions spéciales.

Dans certains cas, on devra peut-être aussi restreindre ses activités dans l’assemblée, par exemple en ne lui permettant plus de donner des commentaires lors des réunions de l’assemblée ou de présenter des devoirs d’élèves lors des réunions de semaine. En fonction de la situation, le comité devra peut-être prendre aussi des dispositions pour que cette annonce soit faite à l’assemblée locale lors d’une réunion de semaine : « Les anciens se sont occupés d’une situation concernant frère (sœur) [Nom de la personne]. Vous serez heureux de savoir que des bergers spirituels s’efforcent de lui apporter leur aide. »


Par contre, si les anciens qui composent le comité arrivent à la conclusion que la personne en cause ne se repent pas, ils annonceront son retrait volontaire.

Prenez soin du troupeau. Édition d’avril 2021.

S’agit-il donc d’un choix intime et personnel que d’accepter une transfusion de sang lorsque la sentence est l’humiliation publique, la perte de privilèges et même une excommunication avec à la clé une coupure totale des relations familiales et fraternelles?

Des globules blancs dans le lait de la vache

Des globules blancs de lait de la vache - une preuve d'aberration du refus des transfusions par les Témoins de Jéhovah

Il y a un fait intéressant concernant le lait de vache que nous buvons. Il contient en effet des globules blancs, qui sont les gardiens du pis de la vache pour la protéger des infections et qui sont proscrits par les Témoins de Jéhovah. Et il n’y a pas de directives particulières interdisant de consommer le lait. Cela montre à quel point cette doctrine est aberrante.

Vous pouvez trouver des explications ici:

lafamilledulait.com

Les martyrs de l’organisation

Les Témoins de Jéhovah présentent fièrement de jeunes enfants qui sont morts en suivant les directives de la Watchtower concernant le refus des transfusions de sang. Ainsi, dans l’édition d’étude de la tour de garde d‘avril 2021 (programme d’étude des Témoins de Jéhovah), il est écrit à la page 13, paragraphe 16:

Quelle leçon pouvons-​nous tirer de l’exemple de Joshua ? Quelle leçon pouvons-​nous tirer des paroles de Jésus ? Comme Jésus, soyons prêts à remettre notre vie entre les mains de Jéhovah. Pour cela, ‘faisons-​lui confiance de tout notre cœur’ (Prov. 3:5). Joshua, un jeune Témoin de 15 ans, était atteint d’une maladie incurable. Il a refusé les traitements médicaux qui étaient contraires à la loi de Dieu sur le sang. Peu avant de mourir, il a dit à sa mère : « Maman, je suis entre les mains de Jéhovah. […] Je peux te l’assurer, maman, je sais que Jéhovah me ressuscitera, parce qu’il a lu dans mon cœur et qu’il sait que je l’aime vraiment *. » Nous devrions tous nous demander : « Si un jour je risquais de mourir en raison de ma foi, est-​ce que je remettrais ma vie entre les mains de Jéhovah, persuadé qu’il se souviendra de moi ? »

jw.org

Il y a donc clairement ici mise en danger de mort envers des mineurs au nom de la foi. Et c’est d’autant plus révoltant lorsque l’on prend conscience sur quoi repose celle-ci.


Continuer avec la polémique des études

Partager